Comment fonctionne le référencement naturel sur Google ?

Lorsque l’on souhaite lancer un site web, un blog ou une boutique en ligne, il est important d’avoir des connaissances approfondies en référencement naturel pour occuper les premières positions sur Google, et donc recevoir un énorme trafic qualifié.

Si vous êtes ici, c’est parce que vous souhaitez comprendre comment fonctionne le référencement naturel sur Google. Vous êtes au bon endroit, je vous ai préparé un guide très détaillé pour vous expliquer, étape par étape, le fonctionnement du premier moteur de recherche au monde.

Qu’est-ce que le référencement naturel ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important de définir le concept du référencement naturel. Pour faire simple, il s’agit d’un ensemble de techniques utilisées pour améliorer naturellement, la position du site sur Google.

Il est important de savoir qu’il existe d’autres types de référencement, à savoir :

Le référencement local

Avec le développement du mobile, les internautes effectuent de plus en plus leurs recherches via ce canal. Le référencement local est une technique qui permet de mieux positionner le site sue des requêtes de proximité.

Le référencement payant

Comme vous le savez probablement, il s’agit d’un type de référencement qui permet d’acquérir un trafic via la publication d’une campagne publicitaire payante.

Le référencement social

Avec l’essor des réseaux sociaux, il est indispensable d’améliorer votre visibilité sur ceux-ci, notamment sur Facebook, Twitter, LinkedIn, YouTube, etc…

Le Search Media Optimisation (SMO) vous permet de développer la notoriété de votre site, mais aussi d’attirer d’autres visiteurs vers votre site.

Comment fonctionne le référencement naturel ?

Comment fonctionne le référencement naturel sur Google

Pour comprendre le SEO, il faut savoir que le moteur de recherche Google est un robot. Ce dernier parcourt votre site en permanence, 1 ou 2 fois par jour, pour lire vos pages (crawl) et les enregistrer dans sa base de données, c’est ce qu’on appelle l’indexation.

Si par exemple un internaute tape sur Google « acheter des lunettes », le moteur de recherche analyse toutes les pages en lien avec ce mot clé afin de lui proposer les résultats les plus pertinents. Pour apparaître sur le moteur de recherche, vous devez donc être présent sur son index. Pour cela, il suffit d’inscrire votre site sur Google Search Console.

Attention ! Être indexé ne veut pas dire être positionné. Une fois que Google sélectionne les pages en lien avec le mot clé « acheter des lunettes », il les classe du plus pertinent au moins pertinent. Pour occuper les premières positions sur Google, le contenu de votre page doit donc être conforme à l’algorithme Google. Cela paraît simple, mais la pratique demande beaucoup de travail.

Le référencement naturel est la base du trafic

Si certaines personnes misent sur le référencement payant (SEA) pour référencer leur site, la plupart préfèrent se baser sur le référencement naturel pour être positionné sur Google afin d’avoir énormément de trafic de façon gratuite et long terme.

D’après le résultat d’une étude menée par Eskimoz, le SEO est le levier d’acquisition qui garantit le meilleur Retour Sur Investissement (ROI) sur le long terme. La raison est toute simple : contrairement au SEA, vous ne « louez » pas votre visibilité de façon éphémère, mais une fois que vous faites un travail dur, vous aurez de bons résultats sur le long terme.

Les risques et contraintes du SEO

Ces dernières années, Google a mené beaucoup d’efforts pour améliorer ses différents algorithmes. D’ailleurs, une centaine de mises à jour se font de façon annuelle. Le moteur de recherche mène une bataille contre les personnes utilisant des techniques dites « Black Hat ». Ces techniques sont contraires au règlement de Google pour positionner les pages dans les premières positions.

C’est pour cette raison que le moteur de recherche lance continuellement de nouveaux filtres pour améliorer la pertinence des résultats affichés. Vous avez sans doute déjà entendu parlé du fameux Google Panda ou Google Pingouin.

À la sortie de ces filtres, de nombreux sites internet ont été sanctionnés par la société américaine. Résultat ; chute du trafic, des ventes et des conversions.

Pour éviter une pénalisation, il est important de comprendre le fonctionnement du référencement naturel sur Google ou faire appel à un professionnel du domaine.

Les limites de Google

Pour positionner les pages de votre site sur son Index, Google analyse l’ensemble de votre contenu. Mais il y a certaines limites, puisque les robots de Google ne peuvent pas tout analyser.

Les images

Les images sont très apprécié par Google, puisqu’il  s’agit d’un indice de qualité pour les algorithmes du moteur de recherche. Mais attention ! Les robots ont du mal à les interpréter. Pour cela, il faut penser aux balises « alt » et remplir avec du texte le contexte de l’image.

Le vocabulaire

Malgré les avancées technologiques, Google n’arrive pas à comprendre certains mots clés. Pour vous donner un exemple simple, les mots « référencement naturel » et « SEO » ne sont pas pareils pour les robots. Il est donc important de choisir les bons mots clés.

Les formulaires

Si l’une de vos pages n’est pas accessible par un lien direct, elle ne sera pas indexée. Et si elle n’est pas indexée, elle n’apparaît pas dans les moteurs de recherche. En général, c’est le cas des pages cachées derrière des formulaires.

Les pénalités Google

Pour comprendre comment fonctionne le référencement naturel sur Google, il est important d’avoir une idée claire concernant les différentes pénalités.

Dernièrement, le moteur de recherche a mis en place des pénalités pour stopper les petits malins qui essayent de contourner les algorithmes. En général, le site pénalisé perd des positions sur les résultats de recherches, ou peut même être banni de l’index dans certains cas.

Pour cela, il est conseillé de mettre en place des méthodes de référencement dites « White Hat ». En d’autres termes, il s’agit des techniques les plus utilisées par les professionnels du SEO et qui ne sont pas déconseillées par le géant du web.

Comment fonctionne le moteur de recherche Google ?

Pour réussir votre stratégie de référencement naturel, il est important de comprendre le fonctionnement du moteur de recherche. Pour faire simple, quand un internaute effectue une recherche, Google compare les pages web et les classe en fonction de leur pertinence avec le mot clé recherché pour afficher les résultats les plus pertinents.

En général, il existe quatre phases indispensables au fonctionnement du moteur de recherche, qui sont :

La collecte d’informations

La collection des informations se fait à l’aide des robots (spiders ou crawlers) qui explorent les différentes pages et liens proposés sur Internet. À ce stade, on dit que le moteur de recherche « crawl » le web.

L’indexation

Les données collectées par Google sont indexées. En d’autres termes, elles seront gardées dans une base de données, appelée « index ».

Le traitement des requêtes

Le traitement des requêtes des internautes est le résultat de l’algorithme Google. Cette étape comprend deux systèmes, un système d’interrogation de l’index et un autre de classement des résultats. Il s’agit d’un classement fait sur la base de la pertinence de la page vis-à-vis du mot clé saisi par l’internaute, ainsi que les critères imposés par Google.

La restitution des résultats

Il s’agit de la dernière étape qui consiste à présenter des résultats identifiés dans les pages de résultats.

À noter que Google n’est pas le seul moteur de recherche au monde. Il en existe d’autres, comme Bing, Yahoo, Qwant, DuckDuckGo, etc…   

À quoi servent les algorithmes de Google

Comme déjà expliqué, les « spiders » des moteurs de recherche crawl quotidiennement votre site (et les sites du monde entier) pour les indexer.

Afin d’enregistrer les pages répondant le mieux aux requêtes des internautes, Google se repose sur des algorithmes, chacun prend en charge une partie du travail.

Il existe de nombreux algorithmes Google, mais voici les plus connus :

L’algorithme Panda :

Il s’agit d’un algorithme qui traque les contenus de faible qualité et pénalise les petits malins qui utilisent du contenu dupliqué.

L’algorithme Pengouin :

C’est un algorithme qui contrôle la qualité de la stratégie de netlinking mise en place, et sanctionne donc les liens de faible qualité.

L’algorithme Pigeon :

Cet algorithme apporte plus de qualité et de pertinence aux recherches locales en améliorant le système de classement des résultats sur des requêtes locales.

L’algorithme Colibri :

Le travail de cet algorithme consiste à chercher à mieux interpréter l’intention de recherche des utilisateurs et trouver le meilleur contenu qui correspond à cette intention.

Comment référencer votre site sur Google ?

L’optimisation des pages de votre site vis-à-vis du critère pertinence est une étape indispensable. Toutefois, l’optimisation du contenu est également un point important à prendre en compte.

À noter que le contenu de votre site apporte à Google des informations importantes pour que les spiders comprennent l’activité et la thématique du site. Pour cela, il est important de comprendre les critères on-page qui affectent la visibilité sur site :

  • rédiger un contenu de qualité, unique et non dupliqué ;
  • publier régulièrement du contenu sur le site ;
  • bien choisir les mots clés ;
  • utiliser le champ sémantique autour du mot clé choisi ;
  • mettre en gras les mots clés importants ;
  • avoir un site responsive ;
  • établir une bonne stratégie de maillage interne, etc…

Il faut savoir que le SEO ne se limite pas uniquement à votre site web. Le moteur de recherche prend aussi en considération d’autres critères d’optimisation externes à votre site internet. Parmi ces critères, on retrouve le PageRank, lié à la popularité du site ou à l’indice de confiance.

Les critères off-page à prendre en compte :

  • la quantité des backlinks qui pointent vers votre site ;
  • la pertinence et la qualité des backlinks ;
  • la qualité des ancres de liens ;
  • créer des liens entre les différentes pages de votre site web ;
  • créer un sitemap pour faciliter l’indexation des pages de votre site ;

Comprendre le fonctionnement du référencement naturel sur Google vous permet d’avoir une idée claire sur la stratégie SEO à mettre en place pour occuper les premières positions sur le moteur de recherche. Mais si vous pensez que vous n’avez pas les connaissances nécessaires pour mener un tel travail, sachez qu’il est possible de faire appel à un professionnel qui pourra vous aider à référencer votre site.

Une stratégie SEO prend-elle du temps ?

Quand on contacte une agence spécialisée pour nous proposer une stratégie SEO, le plan d’action s’étale, en général, sur plusieurs mois, voire plusieurs années. Le SEO est une science complexe qui exige une expérience solide dans le domaine, et repose sur plusieurs centaines d’optimisations.

On ne bâtit pas un logement en une journée, il est important de respecter certaines étapes permettant d’assurer la solidité de l’édifice. Idem pour le référencement naturel d’un site web. Avant de commencer le travail, il est fortement recommandé de mettre en place un audit SEO, pour avoir une idée claire des points à améliorer.

Ne vous inquiétez pas ! La longueur du processus du SEO n’est pas un défaut. Au contraire, il s’agit d’un bon signe, puisque le référencement naturel demande un travail quotidien qui s’étale sur plusieurs mois.